Ce jeudi 30 Mai se déroule la Journée de Prévention et de Dépistage des Cancers de la Peau en France.
A cette occasion, de nombreux dermatologues consultent gratuitement pour vérifier que vous n’avez pas de mélanome et de cancer de la peau.


Le mélanome, forme de cancer de la peau, apparaît sous forme de tâche pigmentée sur la peau – au niveau d’un grain de beauté dans 15 à 20% des cas.

Les centres de dépistage gratuits ce jeudi 30 Mai

Si vous avez la possibilité de vous déplacer dans un centre aujourd’hui, n’hésitez pas! C’est dans la France entière – voici la liste des centres.

Surveiller ses grains de beauté pour repérer des mélanomes

Ayant beaucoup de grains de beauté, j’ai toujours dû vérifier leur évolution dans le temps dès mon plus jeune âge. En résumé, dès qu’un de vos grains de beauté change de couleur ou de forme (voir règle ABCDE plus bas), ou qu’un nouveau grain de beauté apparait, n’hésitez pas à consulter un dermatologue pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un mélanome.
Pas de panique cependant – les grains de beauté peuvent évoluer au cours du temps sans pour autant se transformer en mélanome. Un dépistage précoce est la clé de la guérison cependant, donc mieux vaut vérifier ses grains de beauté au moins une fois par an. Pensez à bien repérer et surveiller vos grains de beauté sur tout le corps – cuir chevelu et parties intimes compris!

Voici ci-dessous la règle ABCDE, qui permet de dépister un grain de beauté anormal et de consulter alors rapidement un dermatologue:

  • Asymétrie – une partie du grain de beauté change, le reste du grain de beauté ne change pas
  • Bords – les contours du grain de beauté deviennent irréguliers
  • Couleur – la couleur du grain de beauté n’est plus homogène, des tâches de couleur différente apparaissent
  • Diamètre – le grain de beauté grossit (à noter: un mélanome a une taille moyenne supérieure à 6 mm)
  • Evolution – autres évolutions du grain de beauté
  • Les personnes plus à risque que les autres

    Si tout le monde peut développer un cancer de la peau, les personnes répondant à une des conditions suivantes ont un risque supérieur de développer un mélanome:

  • peau claire, cheveux clairs ou yeux clairs
  • nombreux grains de beauté ou tâches de rousseur
  • antécédents de coups de soleil (surtout pendant l’enfance)
  • antécédents familiaux de mélanomes
  • Enfin, n’oublions pas que pour prévenir la formation de mélanomes, il est important de bien se protéger du soleil en appliquant régulièrement une protection solaire tout au long de l’année, selon votre peau et selon les conditions d’ensoleillement!